Lecture: 3 min

Festivals à ne pas manquer dans les Antilles, cet automne

De nombreux festivals ont lieux à la fin de l’automne dans les Antilles.

Novembre : Semaine des pirates, Îles Caïmans

En automne, dirigez-vous vers les îles Caïmans pour assister au festival de la semaine des pirates, où vous pourrez porter un cache-œil, boire du rhum et crier « Ahoy, mon cœur ! » Aux passants. 

Le seul grand festival de pirates organisé dans la Caraïbe, cet événement de 11 jours présenté en novembre est rempli de musique, de danses de rue, de chasses au trésor, de repas, de défilés, d’événements sportifs, de journées du patrimoine, de compétitions de costumes et même d’une invasion « surprise » de pirates. 

Au port de George Town, le dernier samedi a été marqué par un « procès » de pirates, avec les criminels les plus vilains de la haute mer de l’île.

Décembre : Junkanoo à Nassau, Bahamas

Au petit matin, avant l’aube des jours de Noël et du Nouvel An, les Bahaméens se rendent dans la rue Bay, à Nassau, pour rejoindre les troupes du Junkanoo et participer au défilé. Les racines du Junkanoo remontent au XVIIe siècle, lorsque les esclaves, qui avaient trois jours de congé à Noël, portaient des masques, jouaient du tambour et sonnaient des cloches en dansant pour célébrer leur liberté temporaire. Aujourd’hui, des groupes composés de familles et de gens de l’endroit peuvent chanter par centaines, danser dans les rues, battre du tambour recouvert de peau de chèvre et porter des costumes colorés de style carnaval.

John Canoe (Junkanoo), le héros des esclaves

Le Jonkonnu, également appelé Junkanoo, est un festival largement célébré dans les îles britanniques et est particulièrement populaire en Jamaïque et aux Bahamas. Son nom est dérivé d’une personne qui a réellement existé, soit un Africain nommé John Canoe (John Konny, pour certains). Prince et marchand d’esclaves, il aurait déjoué les Britanniques au 17e siècle et aurait pris le contrôle d’un fort. Il terrifia les marchands d’esclaves britanniques et néerlandais et devint ainsi un héros pour les esclaves. Les défilés ont été organisés afin de rendre hommage à ce personnage historique. 

Les défilés regorgent de costumes colorés et de personnages, dont certains ont une forte influence européenne dans leur apparence et leur danse. Malgré les influences européennes, ce qui s’est développé au fil des ans est un festival typiquement caribéen qui diffère d’une île à l’autre.

La liste complète

Voici la liste complète des Festivals présentés en novembre et décembre.

Novembre

  • Festival de la culture antillaise à Cancún
  • Festival des conques Turques et Caïques
  • Bataille des tambours au Belize
  • World Rugby Classic aux Bermudes
  • Festival de la nourriture, du vin et du rhum à la Barbade
  • Festival de musique portoricaine

Décembre

  • Hatillo Festival des Innocents à Porto Rico
  • Reggae Marathon en Jamaïque
  • Marathon des îles Caïmanes
  • Jazz à la Martinique
  • Carrefour Mondial de Guitare en Martinique
  • La course de poursuite du Nouvel An de Lord Nelson à Antigua
  • Fête nationale à Sainte Lucie
  • Festival international du film des Bahamas
  • Festival Abaco Christimas aux Bahamas
  • Festival international du film de la République dominicaine

Pour voir la liste complète, rendez-vous à cette adresse:  http://caribya.com/caribbean/events.and.festivals/

Photos
https://toronto.citynews.ca/wp-content/blogs.dir/sites/10/2013/06/caribana.jpg
https://www.sandals.com/blog/content/images/2019/05/ponce-puerto-rico-carnival-mask.jpg
https://www.bostonglobe.com/resizer/okk_7WLRWpqSadFHYUVgGgy2XAs=/1440×0/arc-anglerfish-arc2-prod-bostonglobe.s3.amazonaws.com/public/CFRM6UWGVYI6TIUQ2VR4DAKRXU.jpg
https://nnekaelliott.com/wp-content/uploads/2017/08/IMG_8628.jpg

Image - Karyane Boisjoli-Desjardins
Karyane Boisjoli-Desjardins
Responsable marketing d’OWG.com, Karyane voyage dès qu’elle en a la possibilité ! Sa ville préférée : Summerside, IPE. Son activité de voyage la plus marquante : faire du parachute à Albufeira au Portugal. Son trésor caché : Leitrim en Irlande.