Lecture: 6 min

Les incontournables du Honduras

Le Honduras est un pays d’Amérique centrale bordé par la mer des Caraïbes et l’océan Pacifique. Il compte de nombreuses îles dont les plus importants sont les Islas de la Bahia et les îles du Cygne.

Le Honduras est un endroit fascinant à découvrir pour les amoureux de la nature, les amateurs de plongée, les passionnés de la faune et les mordus de plages de rêve. C’est un véritable paradis.

Plongée aux îles de Roatan et Utila

Les passionnés de plongée le savent sûrement déjà, le Honduras est l’une des plus belles destinations au monde en ce qui concerne la plongée. Les deux endroits incontournables où s’adonner à cette activité étant l’île de Roatan et celle d’Utila. Les plongeurs partiront ainsi à la rencontre de poissons multicolores, de raies-mantas, de magnifiques coraux, de tortues de mer et d’impressionnants requins-baleines. N’oubliez surtout pas votre caméra à l’épreuve de l’eau !

Édifices coloniaux parcs

Tegucigalpa est à visiter pour ses édifices coloniaux et ses parcs. Capitale du pays, Tegucigalpa est une ville animée qui est située au milieu d’une chaîne de montagnes. Il ne faut surtout pas rater une visite au Centre Historique de Tegucigalpa, pour la beauté de ses édifices coloniaux. 

Pour voir un peu de verdure, il faut se promener dans le parc La Leona, qui a été aménagé en 1925. Il se trouve sur les hauteurs de la ville et sert donc de belvédère pour profiter à fond d’une très belle vue panoramique.

Le parc national de La Tigra, à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Tegucigalpa, se trouve à une altitude variant de 1 800 à 2 300. On peut y faire de la randonnée dans une forêt tropicale remplie de toucans, de colibris, mais aussi de cerfs de Virginie.

Islas de la Bahia, pour la plongée, évidemment !

Beaucoup de visiteurs viennent au Honduras pour apprécier toute la beauté du prolongement de la barrière de récifs du Belize. Ces îles, à une cinquantaine de kilomètres au nord du pays, sont des endroits parfaits pour les plongeurs qui ne manquent pas d’y aller, notamment sur les îles de Roatán, Guanaja ou encore de Utila.

Copán, pour ses ruines mayas.

Ancienne ville maya, Copán vous permettra de remonter 1400 ans dans le temps grâce à ses ruines. Copán est un site archéologique qui se trouve dans la jungle, à une douzaine de kilomètres de la frontière guatémaltèque. Le site est rempli de sculptures, véritablement témoins du passé. C’est aussi un petit paradis pour ceux qui aiment observer les oiseaux. Outre les ruines, la ville de Copán en elle-même vaut le détour.

Comayagua, pour ses vestiges, ses parcs et ses lacs.

Comayagua est l’ancienne capitale du pays. On la trouve au cœur du Honduras et elle est très riche en vestiges coloniaux. Elle regorge d’histoire et le déplacement en vaut la peine. Il ne faut pas hésiter à arpenter les alentours, puisqu’on y trouve en effet de nombreux lacs et piscines naturelles, des parcs où s’adonner à la randonnée, des petits villages typiques et les fameuses cascades de Pulhapanzak, hautes de 43 mètres, qui comptent parmi les plus belles du Honduras.

Parc national Jeanette Kawas pour sa forêt tropicale et ses plages.

C’est une réserve océanique sauvage qui permet de plonger dans toute la richesse de la faune et de la flore du Honduras. Forêt tropicale, plages de rêves et singes hurleurs vous y attendent.

Photos
https://www.trover.com/li/v7uQ/lR2M
https://www.trover.com/li/v7uQ/l81p
https://lp-cms-production.imgix.net/features/2016/03/GettyImages-rh83-7282_full_cs.jpg?auto=format&fit=max&w=800&q=40&sharp=10&vib=20
https://lp-cms-production.imgix.net/features/2016/03/GettyImages-148630585_large_cs.jpg?auto=format&fit=max&w=800&q=40&sharp=10&vib=20
https://www.trover.com/d/1MsFx-comayagua-honduras
https://www.infinitybay.com/d/infinitybaybeach/media/Activities_Pics/__thumbs_1600_1024_crop/LFK_4.jpg
https://www.ancient-origins.net/news-history-archaeology/mayan-collapse-0010610
http://www.onglobaltrails.com/wp-content/uploads/2015/01/copan05.jpg

Image - Johanne Viau
Johanne Viau